Shinjukaï, un an déjà

logo-nuage-fond-transparent-copier

Cela fait un peu plus d’un an maintenant que le nom Shinjukaï a été annoncé après avoir germé à partir de mes idées et de mon travail.
S’il y a toujours des côtés positifs et négatifs en toute chose, cela fut tout de même globalement une réussite puisque plusieurs pratiquants sont venus en stage découvrir ce que je proposais, d’autres ont continué à me suivre, et au dojo une très très grande majorité a fait le choix de suivre cette voie à mes cotés. J’en profite ici pour tous les remercier.
Cette rentrée fut également celle de la nouveauté puisque les différents thèmes de cours que j’effectuais auparavant ont cessé pour laisser place uniquement à l’enseignement du Shinjukaï.
Autre nouveauté, le Shinjukaï KarateDo a aussi son site Internet. Créé il y a quelque temps déjà, j’ai bien évidement traîné pour y ajouter du contenu. Mais il est aujourd’hui un peu plus à jours et j’espère le compléter encore de mois en mois. Je vous invite à le visiter et pourquoi pas, m’envoyer vos commentaires.

Je dis souvent que la vie est faite de choix, de chemins à prendre, de directions à suivre…

Pour un professionnel des arts martiaux comme moi, faire le choix de sortir des chemins balisés pour choisir une autre voie peut être (très) risqué. Malgré cela, je suis heureux d’avoir fait ces choix qui me correspondent et que je pense être dans la bonne direction.
(le terme professionnel ne veux bien entendu pas dire ici que je suis meilleur que les autres, mais juste que j’ai fait le choix de me consacrer à la pratique et à l’enseignement, et que c’est à partir de cela que je dois subvenir à mes besoins)

Durant ces 3 dernières années, j’ai préparé petit à petit et construit pierre après pierre les cotés structuré et pédagogique de notre pratique du KarateDo Shinjukaï.
Aujourd’hui, les principes mis en avant dans notre école sont clairs, le lexique technique est établi, et les 18 katas de l’école sont clairement écrits noir sur blanc afin de permettre aux élèves de mieux gérer leur progression.
L’évolution de chacun a également été scindée en 6 niveaux séparés par cinq certifications.
Je précise qu’il ne s’agit pas de grade correspondant à une couleur de ceinture ou autre. Aucun signe extérieur, autre que le niveau de pratique personnel de chacun, ne viendra  donc « embellir » le keikogi du pratiquant. Ce n’est donc que dans leur travail et leurs qualités martiales que ces derniers pourront se retrouver.

Je souhaite aussi préciser que pour l’instant je ne souhaite pas structurer administrativement le Shinjukaï sous forme d’association. Car je voudrais que chacun garde sa « liberté » et que le KarateDo Shinjukaï reste avant tout une idée et des principes de pratique du Budo, sans être « bouffé » par le côté « politico-administratif ».
Chacun peut donc rester affilié à son groupe ou sa fédération, sous son style, sa discipline, et venir pratiquer avec nous, et même accéder aux certifications s’il le désire.

Voilà, ceci étant dit, il ne nous reste qu’une chose à faire… aller s’entraîner.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s