Dix questions à Arnaud Lejeune

J’ai posé mes dix questions à Arnaud LEJEUNE

Arnaud Lejeune

Nom : LEJEUNE
Prénom : Arnaud
Date de naissance : 6 septembre 1986
Discipline : Aikido
Dojo : Kishinkan
Site Internet : http://www.kishinkan.be/
Tes senseï (d’avant et d’aujourd’hui) :
Yves Thélen et maintenant Léo Tamaki
(je pratique également sous la direction de plusieurs maitres mais pas assez pour dire que je sois leurs élèves tel que Kuroda Tetsuzan, Hino Akira, Kono Yoshinori)

Les 10 questions

1 – Pourquoi et quand as-tu débuté les arts martiaux ?

J’ai commencé les arts martiaux par le ninjutsu, je venais d’avoir six ans. Mon père voulait que je prenne plus confiance en moi mais il ne voulait pas que je fasse de la compétition, il a donc trouvé un dojo avec cette philosophie.

Apres quelques heures de pratique je me suis vraiment intéressé aux arts martiaux et j’ai commencé dans le même dojo le karaté shotokai et l’aikido.

Ensuite j’ai également pensé qu’un peu de kendo et d’Iaïdo pouvaient être utiles dans ma pratique.

2 – Pourquoi continuer ?

Cela m’apporte un épanouissement personnel et je pense que c’est une des choses les plus importantes.

Depuis que je suis enfant je veux devenir professionnel et je sais que j’y arriverai.

Avec les derniers événements de ma vie, je suis encore plus motivé, la vie est trop courte et je préfère faire ce que j’aime par dessus tout que de faire quelque chose qui ne me plait pas et ne me donnera aucune motivation dans la vie.

De plus je suis convaincu qu’aujourd’hui je peux apporter quelque chose de bien dans l’aïkido, et le fait de donner de plus en plus de stage ne fait qu’augmenter ce sentiment.

3 – Les orientations de ta pratique ?

Je m’inspire énormément de la pratique de Léo Tamaki que je suis le plus régulièrement possible, ainsi que les membres fondateurs de l’école kishinkaï comme (Issei Tamaki, Julien Coup, Tanguy Le Vourch).

Je pense que leur enseignement est très complet et que les personnes qui veulent pratiquer l’aikido kishinkai avec tout ces enseignants qualifiés est suffisant.

Par contre, dès que j’en ai l’occasion, je suis Maître Kuroda Tetsuzan, Hino Akira, Kono Yoshinori, qui m’apportent beaucoup dans ma pratique mais également dans mon enseignement.

Je pense que si on veut aller loin dans la pratique des arts martiaux il faut aller travailler avec les maîtres de plus haut niveau et essayer d’atteindre le même niveau qu’eux. « Ne regarde pas le doigt qui montre la lune mais regarde la lune elle-même ».

4 – Comment s’entraîner ?

Durant tout un temps je me suis entraîner régulièrement seul, mais depuis la maladie de mon fils je dois dire que j’ai laissé un peu de coté, cependant je réfléchi énormément aux techniques, j’essaye de trouver des nouveaux éducatifs,…

Personnellement j’adore m’entraîner avec un partenaire qui donne un bon retour, c’est très important pour moi.

J’ai repris il y a peu un entrainement physique individuel ainsi qu’un peu de yoga, ce qui me fait le plus grand bien et complète sur certains points mon aïkido.

5 – Comment enseigner ?

Pour enseigner, je pense qu’il faut arriver à transmettre notre passion, c’est à dire mettre du cœur dans ce que l’on fait pour que les élèves ressentent ce sentiment et accrochent à la pratique.

Beaucoup de gens veulent se lancer dans l’enseignement des arts martiaux, mais il faut bien savoir que ce n’est pas à prendre à la légère c’est un investissement personnel à cent pour cent.

6 – L’évolution des arts martiaux ?

Il est bien évident que nous ne vivons plus en période de guerre et que nous n’allons plus sur les champs de bataille.

Lors de mes cours j’ai tout de même à cœur de montrer l’efficacité martiale derrière une technique. Les personnes qui viennent au dojo viennent pour différentes raisons, se détendre, apprendre à se défendre,…

Je pense que si nous savons pourquoi nous venons au cours, nous pouvons trouver ce que nous cherchons, mais il faut trouver l’enseignant qui nous convient.

7 – Un enchaînement technique ?

Ude kime nage. C’est une des technique pour moi qui m’a le plus marqué lors d’un entrainement avec senseï Tamaki, la création du vide. Tu arrives sur le sol sans savoir pourquoi ni comment!

8 – Une anecdote ?

Lors de ma première rencontre avec Léo Tamaki senseï, il m’a fallu moins de cinq minute pour comprendre que c’est avec lui que je continuerai mon parcours martial.

Pour la première fois j’ai pu ressentir une absence de force dans la pratique.

Dans la semaine qui suivi j’ai arrêté tout autre style de pratiques, le karaté (que j’enseignais), le kendo, l’iaido.

J’enseignais déjà l’aïkido et durant le premier mois j’essayais de reproduire ce que je voyais aux stages de Senseï et j’ai donc perdu énormément d’élèves, mais pour rien au monde je ne reviendrais sur ma décision.

9 – Un coup de gueule ?

Lorsque j’ai voulu ouvrir mon propre dojo mon premier enseignant l’a très mal pris. Il pensait que j’allais lui faire concurrence et quelques élèves m’ont suivis et cela n’a pas arrangé les choses.

Je pense que tout le monde a le droit d’aller où il veut, mais il faut être correcte avec les anciens et surtout avec ses enseignants.

J’ai donc, il y a quelques années repris contact avec mon ancien enseignant et les chose se sont bien calmées et lorsque l’on se croise c’est avec plaisir que nous discutons un peu, même si nous avons plus la même visions des arts martiaux.

10 – Le futur ?

C’est très simple ou pas 🙂 J’espère pouvoir développer au mieux le kishinkaï en Belgique et ailleurs

Transmettre ma passion à d’autres, tout en essayant de gagner ma vie et montrer le bonheur que ça me procure à mes enfants pour qu’ils  s’épanouissent à leurs tours.

Un grand merci Arnaud pour tes réponses.

Vous pouvez retrouver tous ceux qui ont accepté de répondre à mes dix questions sur la page Les 10 questions

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s