Dix questions à Jean Luc Dureisseix

J’ai posé mes dix questions à Jean Luc DUREISSEIX

Jean Luc Dureisseix

Nom : DUREISSEIX
Prénom : Jean Luc
Date de naissance : 18 novembre 1953
Discipline : YOSEIKAN BUDO, WADO RYU, NIHON KO BU JUTSU
Dojo : BRIVE YOSEIKAN BUDO
Site Internet : http://briveyoseikanbudo.over-blog.com/
Tes senseï (d’avant et d’aujourd’hui) : MOCHIZUKI Hiroo, MOCHIZUKI Minoru, OTSUKA Hironori, KURODA Tetsuzan, HINO Akira, KONO Yoshinori

Les 10 questions

1 – Pourquoi et quand as-tu débuté les arts martiaux ?

J’ai vraiment commencé la pratique en 1967 par le Judo et le Karate Shotokan et Wado Ryu suite à une bagarre ou j’avais utilisé une technique de coup de pied apprise auprès d’un membre de ma famille. Un témoin Judoka m’a demandé où j’avais appris le Karate, nom que j’entendais pour la première fois car dans ma famille on parlait plutôt de boxe indochinoise à cette époque. J’ai été au Dojo le plus proche de chez moi pour voir ce qu’était le Karate et vu mon âge le prof m’a conseillé de faire d’abord du Judo avant de commencer le Karate. C’est ce que j’ai fait avant de débuter l’Aïkido Yoseikan un an plus tard. Et après le Kendo, les Ko Budo du Japon et d’Okinawa. Et en 1974 en suivant Mochizuki Hiroo Sensei dans sa nouvelle discipline, j’ai commencé la pratique du Yoseikan Budo.

2 – Pourquoi continuer ?

Tout simplement parce que c’est devenu m’a façon de vivre, que j’aime faire des recherches dans le domaine des arts martiaux et aussi dans les cultures asiatiques qui les ont développées.

3 – Les orientations de ta pratique ?

La recherche d’une meilleure utilisation du corps non seulement dans la pratique martiale mais aussi dans la vie de tous les jours. Et aussi étudier les concepts communs à tous les arts martiaux qui permettent de les appréhender facilement mais aussi de s’adapter à toute nouvelle méthode de combat.

4 – Comment s’entraîner ?

Travailler toujours relâcher et commencer l’étude en pratiquant lentement pour bien ressentir ce que l’on nous enseigne. Quand on a bien intégré les principes et les techniques, il faut vérifier si l’on a vraiment bien compris et pour cela l’étude et la pratique des combats est une bonne façon pour savoir. Pour certains, le test de la compétition peut être utile mais ce n’est pas indispensable.

5 – Comment enseigner ?

Les techniques et les Kata sont des outils pour une meilleure utilisation du corps. Donc un enseignant se doit de connaître le cursus de son école mais surtout d’être capable de le transmettre et même d’apporter sa contribution en cherchant comment les enseigner et les appliquer en combat. Si l’enseignant affirme une chose, il se doit d’être capable de le prouver, soit par lui-même, où si son âge ne le permet pas, soit par un élève qu’il guidera dans la réalisation de la technique en question. Il se doit d’être convaincant par ses actions et non par son baratin.

6 – L’évolution des arts martiaux ?

Tout dépend de ce qu’on appelle arts martiaux. Souvent il s’agit plus ou moins de sports de combat ou d’extensions sportives de voies martiales.  Elles peuvent toutes cohabiter ensemble et s’influencer les unes les autres. C’est en fait à chacun de définir ce qu’il désire pratiquer avec bien sûr la possibilité de changer d’orientation. Mais dans l’avenir, les Bu Jutsu et les Budo devront sûrement revoir leur façon de pratiquer pour continuer à exister. Les Kakutogi, les sports de combat se doivent de bien préciser le cadre de leur pratique et ne pas faire croire que la self-défense par exemple fait partie de leurs prérogatives !

7 – Un enchaînement technique ?

En Karate : Ko Mawashi Geri Jodan, Gyaku Zuki Chudan.
En Judo, Ko Uchi Gari, Soto Makikomi.
En Kendo : Men Uchi, Migi Do Uchi.

8 – Une anecdote ?

Une première anecdote : il y a plus de 40 ans, jeune promu Shodan en Karate, je participe à un stage avec Otsuka Hironori Sensei qui nous fait travailler Naifanchi Shodan. Sensei face à moi me porte Chudan Choku Zuki, impossible de parer son attaque, son bras semble être une barre de fer et je me prends son Tsuki en pleine poitrine. Je le ressens toujours et cela a été le déclencheur de ma quête dans les arts martiaux qui dure encore !

Une deuxième anecdote : il y a environ 5 ou 6 ans, alors que j’avais été cherché Mochizuki Hiroo Sensei à son hôtel lors d’un stage à Brive, il me dit qu’il trouverait normal si j’avais tel grade (il s’agit d’un très haut grade) et qu’avant le stage nous allons travailler ensemble pour voir où j’en suis. Pratique technique et Kata, Sensei propose de faire un échange au Chobo (bâton mousse simulant un sabre). Echange de courte durée où Sensei m’a laissé épuisé presque agonisant et surtout effrayé du gouffre qui sépare nos deux niveaux. J’étais face à lui comme un débutant. Je n’ai bien sûr pas passé le grade en question car je ne me sens pas du tout au niveau et depuis je cherche à combler mes lacunes et pour cela, je suis allé étudier d’autres méthodes auprès de Sensei de très hauts niveaux. Je continue à chercher, à étudier sans me préoccuper en fait de l’obtention d’un quelconque grade ou titre. Et je suis loin d’être satisfait de mes capacités !

9 – Un coup de gueule ?

Eviter les amalgames entre Arts Martiaux, Voies Martiales, Sports de combat. Chacun à ses propres qualités et ses propres défauts ! Mais il est vrai que business oblige , il y en a qui en profitent. Et surtout ne pas croire que l’on soit compétent dans le domaine de la self-défense ou en situation extrême hors de la normalité sans une préparation spécifique dans ce domaine qui n’a rien à voir avec les pratiques classiques !

10 – Le futur ?

J’espère que tout le monde pratiquera ce dont il a envie ou besoin pour sa propre évolution sans se préoccuper de savoir qui est le plus fort, en dehors de la surenchère que l’on voit au niveau des grades, pour son seul plaisir. J’espère aussi que le monde va enfin s’orienter vers la paix et se débarrasser de ses démons, de ses frontières.

Un grand merci Jean Luc pour tes réponses.

Vous pouvez retrouver tous ceux qui ont accepté de répondre à mes dix questions sur la page Les 10 questions

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s