Voyager en terres martiales

prochain-en-terre-martiale-documentaire

Quel pratiquant d’arts martiaux n’a jamais rêvé de partir à la découverte de la terre et de la culture qui a donné naissance à sa pratique ?
Beaucoup y pensent, mais peu ont les moyens financiers d’assouvir ce plaisir qui pour certains restera un rêve toute leur vie.

Bien souvent, on profite alors de la venue des experts qui apportent dans leurs bagages une partie de cette terre et de cette culture. Bien sûr, ils essayent de nous la transmettre au mieux, mais ce ne sera jamais pareil que de partir en immersion.

Depuis dix ans, Lionel Froidure part pour nous en terres martiales, afin de nous faire partager un avant goût de ces voyages.
Evidemment ce ne sera jamais aussi bien que d’y aller. Evidemment cela ne remplacera jamais le contact direct et la pratique avec les experts. Néanmoins, ces diverses aventures sont finalement bien plus qu’un simple reportage si l’on prend le temps de les apprécier à leur juste valeur.
Personnellement, je prends plaisir à voir et même à revoir chacun de ses reportages « En Terre Martial ».
Lionel étant un grand pratiquant d’arts martiaux, il sait de quoi il parle et ne perd pas de temps avec des futilités dans ces voyages martiaux. C’est donc une immersion totale, au près des plus grands experts que Lionel nous propose. Et croyez moi, cela vaut bien plus que le prix d’un DVD.

hino-6

Pour son prochain documentaire, il s’est rendu au Japon, auprès de Hino Akira.
Afin de finaliser celui-ci qui paraîtra dans quelques mois, Lionel a besoin de notre aide. Il ne s’agit pas vraiment d’un don, mais plutôt d’une près commande, qui lui permettra de financer la dernière ligne droite de ce projet, puis de vous envoyer votre exemplaire dès sa sortie.
Cela fait quelques années que je suis l’enseignement d’Hino senseï et c’est vraiment quelqu’un d’extraordinaire. Il influence beaucoup ma pratique et mon regard sur le monde martial, et j’avoue qu’il me tarde vraiment de voir le résultat de ce dernier voyage de Lionel, directement chez senseï. Je vous conseille bien entendu d’aller découvrir sa pratique en stage puisque qu’il vient en France trois fois par an. J’ai eu l’honneur de l’accueillir au dojo il y a un an et demi et j’en garde un grand souvenir.

Hino Akira Libourne 18-01-2017.png

En attendant donc de retrouver Hino senseï la saison prochaine, je vais à mon tour soutenir ce projet, certain que ce documentaire sera une fois de plus passionnant.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s