En conscience sur la route comme sur le tatami

Les arts martiaux et le pilotage ont beaucoup en commun.

Maîtriser les mouvements du corps et du véhicule, puis réagir et s’adapter en fonction de la situation. Tout cela dans un temps parfois extrêmement réduit.

Personnellement j’ai toujours adoré faire du VTT et j’ai pris beaucoup de gamelles dans mon adolescence. Quand on regarde la vidéo suivante de la descente de Dan Atherton, on voit bien qu’il faut être attentif et concentré en tout temps pour arriver en bas en un seul morceau. Vitesse, équilibre, trajectoire, adaptation … Comme dans le combat.

Il y a aujourd’hui beaucoup plus de personnes, qui utilisent beaucoup plus la voiture, en étant beaucoup moins attentionnés aux autres. Il est donc impossible à mon sens que le nombre d’accidents (et de décès associés 😦 ) diminue encore et encore comme le souhaiterait « la sécurité routière ».

Malheureusement, la très grande majorité des actions effectuées en terme de sécurité routière n’ont à mon sens aucun effet.

Par contre, il serait bon d’éduquer les gens dès l’enfance sur le fait de porter sans cesse attention au monde qui nous entoure. A effectuer chacune de nos actions avec concentration et attention.
Je crois même qu’il serait bon que les règles et codes de conduite sur la voie publique (piéton, auto, moto, vélo, skateboard…) tout comme le vivre ensemble et le bon sens, soit une matière à part entière enseignée du primaire jusqu’au lycée.
Et il serait aussi bon d’apprendre à conduire, car le permis de conduire que l’on donne aujourd’hui ne vaut pas grand chose. Peut-être était-ce suffisant quand il y avait moins de véhicules sur la route. Mais aujourd’hui le nombre de voitures est considérable.

Qui a appris à conduire à grande vitesse ???

Qui a appris à freiner brusquement lorsqu’il est à 130 km/h??? et sous la pluie ???

Qui a appris à éviter un obstacle ???

Qui a appris à maîtriser son véhicule quand celui-ci dérape ???

Alors bien sûr, cela aurait un coût très important de former efficacement tous les conducteurs. Mais voilà, on donne « la ceinture noire de conduite » à quelqu’un qui n’est pas au niveau. Et on le « balance » au milieu de la circulation, comme un boxeur qui entrerait sur le ring pour combattre après 20 heures de pratique.
Donc après il ne faut pas s’étonner.

voiture

Dans les arts martiaux, il faut pratiquer AVEC l’autre et en pleine conscience. Car dans un combat si notre esprit est occupé par quelque chose, on perd.

En conduite (tout comme à pieds), il faut être conscient de tout, et principalement du fait que l’on partage la route AVEC les autres. Inattentif et à s’imaginer tout seul, on devient immediatement un danger. Si nos pensées sont occupées par autre chose, que l’on va être en retard, ou que l’on râle ; on devient immediatement un danger, pour nous et pour les autres.

Dans les arts martiaux comme sur la route, il faut progresser en fonction de nos capacités. Il est important d’avoir conscience de nos forces et nos faiblesses pour ne pas vouloir aller plus vite que la musique.

Quand on regarde ces accidents, on se rend compte que la très grande majorité n’arrivent que par l’inattention des gens vis à vis du monde qui les entoure.

Vivez en pleine conscience de vous-mêmes et en vous intéressant à tout ce qui vous entoure, à commencer par les gens. Vous vivrez mieux, et éviterez beaucoup de mésaventures. Et pour ce qui est de votre pratique martiale, elle n’en sera que de meilleure qualité.

Qu’elle que soit la voie, je vous souhaite donc bonne route.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s