Dix questions à Steve Piazza

J’ai posé mes dix questions à Steve Piazza

steve piazza

Nom : PIAZZA
Prénom : Steve
Date de naissance : 20/01/1981
Discipline : Karaté, Kobudo d’Okinawa, Aikido
Dojo/Club : Tassin École d’Arts Martiaux et l’École d’Arts Martiaux Steve Piazza
Site Internet : http://www.tassinecoleartsmartiaux.fr/ et http://www.stevepiazza.com/
Tes enseignants (d’avant et d’aujourd’hui) : En Karaté mon Senseï Pascal Ninot.
Chaque saison de ma formation j’ai pu suivre au travers des stages les experts tels que les Maîtres Kaze, Enoeda, Sawada, Ueki, Mori etc…
Aujourd’hui Shihan Kagawa
En Kobudo d’Okinawa : Frédéric Méjias
En Aïkido : Dominique Rascle et Fabrice Deré.

Les 10 questions

1 – Pourquoi et quand as-tu débuté les arts martiaux ?

J’ai débuté le karaté en 1993.
Un ami qui voulait débuter a convaincu mes parents de m’inscrire au club de ma ville.

2 – Pourquoi continuer ?

La passion et le dépassement de soi.
J’ai toujours cette envie de devenir meilleur, entraînements après entraînements.

3 – Les orientations de ta pratique ?

Ma rencontre avec Frédéric Méjias expert en karaté, en Kobudo d’Okinawa et en Jodo m’a permis de découvrir et d’enseigner par la suite le Kobudo d’Okinawa dans mes dojos.

C’est d’ailleurs lors de mon premier voyage en 2007 au Japon à Fukuoka que j’ai pu pratiquer le kobudo en cours privés, le matin, avec le maître Shinkai Hiroyuki 10ème Dan de Kobudo.

Les soirs, je participais aux entraînements de karaté très durs, au sein d’un ancien dojo de la JKA toujours à Fukuoka, avec le maître Sakaï 8ème Dan JKA.

Avec ma rencontre avec Fabrice Deré, Aikidoka 4ème Dan Aïkikaï, j’ai pu découvrir l’Aïkido en cours privés, et c’est devenu indispensable pour ma progression.

Aujourd’hui, j’ai décidé de suivre l’enseignement du célèbre Shihan Kagawa 9ème Dan JKS de karaté.

Lors de sa première venue en France , se fut une révélation. Son style de karaté me correspond.

4 – Comment s’entraîner ?

Une pratique régulière est indispensable, disons qu’un minimum de trois séances par semaine pour un élève me paraît raisonnable.

Pour ma part, c’est au travers de mes 23 heures d’enseignement par semaine que je travaille sans relâche. En démontrant et en m’impliquant dans mes propres cours.

Bien sûr les nombreux stages le week-end (Karaté, Kobudo, Aïkido) viennent compléter ma formation.
Et pour finir, mes voyages au Japon, la source de mes entraînements et de mon inspiration.

5 – Comment enseigner ?

Avec passion, je pense que c’est la clé de la réussite de l’enseignement.

6 – L’évolution des arts martiaux ?

Les arts martiaux doivent évolués avec le temps, je pense que c’est indispenssable.

En karaté, il ne faut pas faire de distinction entre la technique et le combat, trop souvent dissociés, les deux sont pourtant étroitement liés.

7 – Un enchaînement technique ?

En ce moment,un kata JKS nommé « Roshu »

8 – Une anecdote ?

Lors de mon premier cours de Karaté au Japon, premier kata, tous le monde annonce Heian Shodan (normal) nous le faisons doucement, deuxième fois plus vite et moi j’annonce Heian Shodan bien fort dans le dojo avant de le recommencer, le Senseï s’est demandé pourquoi ? Cela l’a bien amusé, je vous laisse réfléchir…

9 – Un coup de gueule ?

Ce n’est pas mon tempérament.

10 – Le futur ?

Continuer d’avancer afin d’atteindre le sommet peut-être un jour.

Un grand merci Steve pour tes réponses.

Oss !

Vous pouvez retrouver tous ceux qui ont accepté de répondre à mes dix questions sur la page Les 10 questions

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s