Dix questions à Julien Coup

J’ai posé mes dix questions à Julien Coup

Julien coup

Nom : COUP
Prénom : Julien
Date de naissance : 19/09/1981
Discipline : Kishinkaï Aïkido
Dojo : Argenteuil
Site Internet : juliencoup.com
Tes senseï (d’avant et d’aujourd’hui) : Tamura Nobuyoshi, Kuroda Tetsuzan, Hino Akira et Léo Tamaki

 

 

Les 10 questions

1 – Pourquoi et quand as-tu débuté les arts martiaux ?

C’était en 1997 pour apprendre à me contrôler et à mieux savoir me battre…

2 – Pourquoi continuer ?

J’apprends encore à chaque instant car j’ai croisé sur mon chemin des gens, Léo notamment, qui savent progresser et faire progresser.  Grâce à eux j’ai appris à repousser les limites, à explorer, et j’ai découvert un champ des possibles suffisamment vaste pour m’occuper un bon moment 😉

3 – Les orientations de ta pratique ?

Martiale et plus j’avance en âge plus j’apprécie, et développe, l’aspect bien être.

 

4 – Comment s’entraîner ?

Plein de possibilités… Seul, à deux ou plus, en répétant et en cherchant. L’essentiel est de persévérer et c’est souvent là que réside la principale difficulté… Lorsque la motivation est là, le reste vient tout seul. C’est le rôle de départ du professeur d’amener l’élève à se dépasser et à s’investir mais c’est aussi à l’élève de se motiver lorsqu’il faut sortir qu’il fait froid et qu’un petit rhume le guette ! 😉

5 – Comment enseigner ?

Aimer transmettre et faire partager. Savoir expliquer ce que l’on montre et le maîtriser. Donner des consignes simples sans trop charger le discours si possible. Voilà pour les bases.

Après je pense que c’est une affaire de personnalité et qu’il n’existe pas de système meilleur qu’un autre, cela dépendra de l’élève et de ses attentes. C’est pour cela aussi qu’il ne faut pas se cantonner à un seul son de cloche et aller voir ailleurs ce qui se fait.

6 – L’évolution des arts martiaux ?

Kung Fu Panda 4… sérieusement je n’en ai pas la moindre idée car de nombreux facteurs peuvent entrer en compte.

Si la question est de savoir si leur place est toujours justifiée et le restera dans le monde moderne, puisqu’on parle de système plutôt traditionnel, oui je pense qu’ils sont plus que nécessaires. J’aimerais que plus de personnes s’y intéressent car à l’heure actuelle nous sommes trop peu. Cette activité, riche à de nombreux points de vue, est en déclin face aux pratiques modernes de sport de combat, de sport à sensation, plus facile à aborder et je ne parle pas du gaming !

C’est le défi de notre époque… comment faire pour survivre dans un monde qui change à toute vitesse et se débarrasse de tout ce qui demande du temps et de l’investissement ?  C’est à nous de trouver les moyens de nous réinventer, de nous adapter tout en restant collé à l’objectif premier d’apprentissage d’une forme de combat donnée selon les écoles. Bien entendu l’apprentissage ne s’arrête pas là, et avec le combat ritualisé, arrive la confiance en soi, la sérénité, qui serviront bien plus souvent que le combat à proprement parler de nos jours !

7 – Un enchaînement technique ?

Irimi, Atemi

8 – Une anecdote ?

J’en aurais bien quelques-unes mais elles sont trop pimentées pour en parler ici !

9 – Un coup de gueule ?

Franchissez la porte de vos dojo en hiver aussi… surtout !

10 – Le futur ?

Le développement de l’école Kishinkaï

Un grand merci Julien pour tes réponses.

Vous pouvez retrouver tous ceux qui ont accepté de répondre à mes dix questions sur la page Les 10 questions

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s